Notre sélection tendance


Made in Belgium

Waw Lights, c’est... waw

Waw Lights est une jeune marque belge de luminaires à la géométrie finement étudiée. Derrière cette société se cache Catherine Lerinckx, architecte de formation qui s’est réorientée dans les arts graphiques et plastiques, en ayant donné cours à La Cambre et à l’IATA de Namur. Soit un parcours professionnel qui lui est particulièrement utile dans son activité de design de luminaires. Ceux-ci sont inspirés de la géométrie de la nature, qui est sa principale source d’inspiration. Objectif: trouver une parfaite harmonie visuelle tant au niveau des formes, des couleurs, des matières, des compositions. Catherine retravaille des courbes naturelles telles la parabole, l’hyperbole ou la courbe de Bernouilli, et s’incrit dans des tendances comme le mouvement hygge nordique ou l’atelier loft industriel.ou facebook @wawlights

Agnès & Thérèse, de l’artisanat brabançon

C’est dans une ancienne ferme, sise à Tourinnes-Saint-Lambert (Walhain) au coeur du Brabant wallon et à deux pas de l’E411, que se situe l’atelier Agnès & Thérèse. Un espace authentique et chaleureux, qui laisse place à la créativité... d’Isabelle Lannoye, qui a choisi le nom de ses deux grands-mères comme nom de son entreprise. Elle confectionne ainsi à la main des articles d’intérieur à la base de tissus et matières certifiés Oeko-Tex, label focalisant sur l’empreinte écologique des textiles. Housses de coussins, paniers et cache-pots, trousses pour ordinateurs aux motifs modernes et originaux,... un artisanat brabançon à découvrir dans quelques points de vente à Namur, Liège, Chaumont-Gistoux, Louvain-la-Neuve ou Bruxelles.

Retrouvez la liste complète et plus d’infos sur les produits via la page Facebook Agnès et Thérèse ou tél 0497.41.39.06

Frédéric Richard exposé à Paris

11 jeunes designers belges triés sur le volet ont eu la chance de se retrouver dans le stand collectif “Belgium is Design” du salon Maison et Objet, qui s’est déroulé du 18 au 22 janvier dernier à Paris. Parmi eux, Frédéric Richard (46 ans), originaire de Limont (Donceel) en province de Liège. Ebéniste de formation, il y a présenté sa collection de mobilier, dont le fil rouge peut se résumer en quelques mots: fonctionnel aux lignes simples mais au caractère affirmé, un contraste en noir et blanc, une touche colorée et matériaux d’excellence. A l’image de son Etagère ‘E17’ en chêne teinté et aluminium thermolaqué (180 x 35 x 105 cm).


Le coussin des cow-boys artistes

Avec son « Artist Cowboy Cushion », le designer belge Lucas Morcrette fait littéralement tomber les interdits ! Affublé de motifs tout droit sortis d’un bon vieux Western, le coussin peut être colorié par l’artiste qui sommeille en vous. Le top : les feutres sont livrés avec ! Toutes ces créations, estampillées Marco Luca, sont faites main et certifiées 100% belges. Depuis son atelier de Grimbergen, Luca cherche à « montrer l’exemple » en proposant « une relocalisation de production durable et de qualité pour des produits destinés à la décoration d’intérieur ».

Des cubes et de la récup’

Donnez-lui du bois de récupération, quelques bidons de plastique et du papier origami et la marque « Recupicube » enfante « Quintuplés », cette applique murale lumineuse au design enchanteur. Comme tous les autres produits de la marque, « Quintuplés » est née de cette envie de réaliser « des créations totalement originales et contemporaines à partir de matériaux de récupération et d’objets délaissés récoltés sur les trottoirs, dans les greniers, les garages... » Autre spécificité de « Recupicube » – c’est d’ailleurs dans le nom – : tout y est un peu cubique.

La cabane des enfants créatifs

Elle se range facilement sous un lit, se monte et se démonte en un claquement de doigts, se combine avec d’autres modèles : la cabane en carton KABAKA, c’est l’assurance d’élargir un sourire sur le visage de vos jeunes têtes blondes. Vierge ou illustrée, elle ne demandera qu’à être personnalisée au gré des élans créatifs de ses habitants. Pour la concevoir, Audrey Charles, créatrice belge, s’est inspirée des épiques aventures d’intérieur que vivait, au quotidien, son fils de quatre ans. Pas de doute, elle sait à qui elle a affaire !