DECORATION

Comment donner de la chaleur lumineuse

C’est prouvé scientifiquement: la lumière influence considérablement notre humeur. Selon de nombreux sondages, entre 15 et 20% des Belges ressentent par ailleurs une perte de tonus due au manque de soleil en hiver. Dans ce cadre, et afin de compenser notamment le manque de lumière saisonnier ou même la nuit (d’autant plus si vous avez l’habitude de prolonger vos soirées, que ce soit en couple, entre amis et/ou devant votre téléviseur), il est indispensable de bien choisir son éclairage intérieur pour rendre votre habitation chaleureuse.

Choisir les bonnes ampoules, mettre les spots aux bons endroits et dans les bonnes directions, bien placer ses fenêtres et miroirs... il existe de nombreuses façons d’illuminer son intérieur, au sens propre comme au sens figuré. Petit tour d’horizon.

Eclairage apaisant

Il existe différents types d’éclairage permettant de rendre votre espace plus chaleureux. L’éclairage indirect, à savoir la lumière projetée au plafond qui la réfléchit dans la pièce, vous donnera un éclairage plus doux et un sentiment d’apaisement. Tout comme l’éclairage diffusé, à savoir que la lumière est cachée derrière un diffuseur, qui dispense une lumière tamisée dans de grands espaces (telle une lanterne posée sur une table ou un meuble). Un éclairage de balisage, à l’image de petits spots encastrés dans les marches d’un escalier ou dans un couloir, procurera par ailleurs un sentiment de sécurité.

En fonction des pièces

Les salles de bains et les salles à manger sont en général des pièces ayant besoin d’être très éclairées: des ampoules LED blanc neutre avec un maximum de lumens (plus de 806) seront dès lors nécessaires, d’autant plus que les ampoules halogènes sont progressivement supprimées du commerce. A l’inverse, une chambre trop lumineuse peut s’avérer gênante, y compris pour votre sommeil. Il faut donc y privilégier des ampoules basse consommation, voire des LED blanc chaud avec un minimum de lumens. De même pour le “coin télévision” et la cuisine. Dans ce dernier espace, les ampoules basse consommation diffuseront une lumière douce, peu agressive pour les yeux. Seul inconvénient: l’ampoule met un certain temps à atteindre son éclairage maximal, ce qui n’est pas idéal lorsque vous préparez par exemple votre petit-déjeuner.

Fenêtres: en majorité plein sud

Rien ne remplace bien sûr la lumière naturelle du soleil. Dans ce cadre, et avant de penser à votre éclairage intérieur, il faut surtout optimaliser ce type de luminosité qui donnera de la chaleur aux pièces exposées. Votre habitation doit ainsi disposer d’un maximum de fenêtres exposées plein sud, tout en étant bien isolées. Et ce afin d’éviter que la véritable chaleur (celle qui se compte en degrés Celsius) ne s’invite trop facilement dans votre salon, votre chambre ou votre salle de bain en plein été. Dans certaines pièces, comme les toilettes ou la salle de bain, la vitre sans tain est une bonne alternative, ces espaces intimes ayant surtout besoin d’un éclairage intérieur adapté.

Jeu de miroirs

Pour illuminer et égayer une pièce, il suffit parfois de peu. S’ils sont bien utilisés, les miroirs s’avèrent ainsi très efficaces, notamment s’ils sont placés en face d’une source de lumière naturelle, comme une fenêtre par exemple. Il est également intéressant de les placer près d’un lampadaire. Si votre seul but est de favoriser la diffusion de lumière naturelle dans votre pièce, placez de préférence un seul grand miroir. Si vous souhaitez par ailleurs créer des jeux de lumière originaux, en fonction notamment de la position du soleil ou des spots multidirectionnels de votre salon ou de votre salle à manger, optez alors pour plusieurs miroirs de tailles et de formes différentes. Mais calculez alors bien votre coup: il est particulièrement désagréable pour un convive d’être ébloui en plein repas!