Du plaisir, jusqu’à 120 ans

Toute mort intervenant avant 120 ans est une mort prématurée. Cette sentence du docteur Frederic Saldmann, cardiologue, nutritionniste, praticien et star parisienne du bien vivre est source d’espoir. Et de désespoir aussi. Car à quoi bon vivre de plus en plus vieux si c’est pour vivre malheureux ?

Une belle cylindrée

Vous viendrait-il à l’idée de rouler avec votre voiture plus de 120 000 kilomètres sans passer régulièrement au garage pour un entretien, remplacer les filtres et certaines pièces ? Non.

Pour le corps, comme changer les pièces reste encore une exception, il faut donc en prendre le plus grand soin. Il faut l’entretenir et le contrôler régulièrement. Stimulation intellectuelle, vie sexuelle épanouie, sommeil réparateur, exercices physiques quotidiens, les magazines regorgent de conseils, dans tous les domaines, pour grignoter quelques mois ou quelques années de vie supplémentaire.

Dans la liste infinie de gestes simples et quotidiens pour vivre mieux et plus longtemps, notre alimentation occupe la première place. On est ce qu’on mange. La consommation de 30 % de calories en moins correspondrait à une augmentation de 20 % de notre espérance de vie.

Dans ce supplément, Damien Pauquet, diététicien-nutritionniste, spécialisé dans l’alimentation pour les seniors, donne quelques pièges à éviter. Car nos habitudes alimentaires doivent changer avec l’âge.

Côté mécanique, un « contrôle technique » régulier chez le médecin est indispensable pour préserver votre moteur, pardon votre cœur. Rencontre et conseils de Virginie d’Orio, cardiologue au CHU de Liège.

Des témoignages qui font du bien

En 250 ans, on a triplé la durée d’une existence et l’espérance de vie n’en finit plus de s’allonger. Aujourd’hui, très peu d’humains vivent au-delà des 120 ans. Mais à 65 ans, avec un peu d’exercice et un minimum d’hygiène de vie, nous avons très souvent encore 20 ans à vivre en bonne santé.

Alors, que faire avec ces bonus qui viennent s’ajouter chaque année à notre capital vie ?

Dans ce supplément, nous avons rencontré Aimé, Christiane, Jean-Pierre, Anne, Yvan, Cécile et beaucoup d’autres qui ont tous plus de 65 ans. Et qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Nous avons pris beaucoup de plaisir à discuter avec eux. Et nous espérons que chaque témoignage sera pour vous un encouragement à vivre mieux, à vivre vieux et à vivre heureux.

Nathanaël Jacqmin