Les carrelages, du sol au plafond

En matière de carrelage, il existe quantité de modèles. Tailles, formes, coloris, imitation d’une autre matière, lisses, mats, poser un carrelage demande donc pas mal de réflexion. Bien accorder les couleurs des murs et des sols avec vos objets est primordial pour vous sentir bien.

Les couleurs agissent sur l’apparence et la structure des pièces ; une vaste pièce sans vie deviendra chaleureuse avec des couleurs foncées, tandis que le blanc et le clair agrandiront un lieu un peu sombre tout en lui apportant de la lumière. N’oubliez jamais que les couleurs jouent sur nos émotions, ayant chacune un code. On évitera donc les tons vifs, le rouge en particulier, dans une chambre à coucher.

Une fois le choix du coloris du carrelage posé, vous pouvez combiner les couleurs des murs et des objets qui décoreront la pièce, ainsi que leur matière – bois, pierre ou béton. Partez du principe que trois couleurs différentes dans une même pièce est un maximum. On déclinera même plutôt une même teinte en trois intensités différentes.


Entretien et sécurité

Vous pouvez aussi carreler un escalier, ne fût-ce que pour la facilité de son entretien. Là aussi, prendre un carrelage de la même teinte que la pièce agrandira celle-ci. Veillez aussi à la sécurité : choisissez des carreaux mats et antidérapants, ou si vous privilégiez les carreaux lisses, placez des plats de marche en bois ou en métal.

Durable, hygiénique et facile d’entretien, le carrelage se retrouve le plus souvent dans les salles de bain et les cuisines. Pour la pièce d’eau, à vous de voir si vous mettez du carrelage du sol au plafond ou seulement dans les zones les plus exposées à l’eau, en association avec du bois, du béton ciré ou de la peinture. Pour le sol, veillez à prendre des carrelages antidérapants. Colles et joints doivent aussi être résistants à l’humidité. Dans la cuisine, les grands carreaux de faïence ont la cote pour le moment.

Avant de vous décider, et afin de vous faire une idée de ce à quoi ressemblera la pièce, il existe des simulateurs 3D qui permettent de la visualiser.

Les carrelages 2019, entre gris clair et gris foncé

Comme souvent, c’est d’Italie que se font les modes. Il n’en va pas autrement en matière de carrelages. Fin septembre s’est tenu à Bologne le salon Cersaie, la Foire internationale de la plaque en céramique et de la fourniture pour salle de bain.

C’est donc là que les tendances 2019 se dessinent. Le gris, en ses diverses nuances, devrait être la star, avec notamment le carrelage effet pierre Ceppo di Gre. Après l’effet granite, on devrait aussi voir les effets de marbre apparaître tant aux sols que sur les murs ; ici, par contre, une grande variété de couleurs est proposée.

Cersaie a également été marqué par le retour des motifs en écaille de poisson, populaire en Art Déco. Dans une cuisine, dans une salle de bain ou de douche, au sol ou au mur, ce carrelage apportera une touche rétro.

Si, plutôt qu’un voyage dans le temps, vous optez pour le dépaysement pour votre intérieur, direction le Maroc et ses zelliges. Le carrelage qui en découle, en céramique et à l’aspect artisanal, donnera aux murs des nuances et des aspérités qui prennent bien la lumière.


Les imitations d’azulejos portugais, quant à elles, apporteront des touches de bleu, de blanc et de jaune. Par contre, nous ne sommes pas au Portugal et il conviendra de les utiliser avec parcimonie sous peine de rendre votre intérieur indigeste.

Si vous êtes plus dans l’ambiance qu’on retrouve beaucoup en France, notamment dans le Midi, dirigez-vous vers les carrelages en terre cuite façon tomette, aux couleurs de terre comme le lie-de-vin ou le terracotta. Si vous devez rhabiller un loft dans un ancien bâtiment industriel par exemple et que vous souhaitez conserver cet aspect industriel, il existe des carrelages avec des effets métallisés, en imitation zinc, bronze, cuivre, acier…

Quel que soit votre coup de cœur, ne perdez pas de vue que si vous souhaitez uniquement carreler la partie professionnelle de votre habitation privée, les travaux étant limités à cette partie professionnelle seront soumis au taux de TVA normal de 21% et non au taux réduit de 6%.