Les dalles clipsables, un jeu d’enfant

Terrasses, balcons, abords de piscine, allées de jardin, les dalles clipsables se retrouvent un peu partout. La variété de matière et de coloris et le fait qu’elles se montent en deux temps trois mouvements même par des personnes qui se disent avoir deux mains gauches expliquent leur succès.

Leurs avantages, ils sont multiples. Elles n’exigent aucune préparation minutieuse ; pas de ragréage du sol, ni de pose de feutre géotextile pour éviter les mauvaises herbes notamment. Elles ne nécessitent aucun outil, tout au plus une scie à métaux pour ajuster les rebords de l’espace à aménager. Laissez de côté colle, enduit et joint ! Et puis, la pose ne présente aucun danger. Montage et démontage se réalisent en un clin d’œil et elles s’entretiennent facilement.

Les dalles stratifiées ont eu longtemps la cote auprès des consommateurs et des professionnels, mais comme le constatait le site français Côtés-sols dans une enquête, les lames PVC clipsables sont devenues très tendance, de par les avantages nombreux qu’elles présentent par rapport aux dalles stratifiées : l’un gonfle sous l’effet de l’humidité (le bois n’aime pas l’eau), l’autre pas (les sols PVC et vinyles sont imputrescibles) ; absence totale de formaldéhydes dans les PVC ; moins de soucis d’entretien avec le PVC qui bénéficie en usine de traitements antitaches ; les PVC présentent moins de risques de rayure que les stratifiés, sauf si ces derniers disposent d’un film protecteur, mais alors le prix grimpera vite ; les performances acoustiques du PVC sont bien meilleures que celles d’un sol stratifié, surtout si en plus, les dalles en PVC sont posées sur une sous-couche acoustique ; les PVC clipsables, plus épaisses, sont aussi plus résistantes à l’usure ; enfin, les dalles PVC clipsables passent mieux les portes et, n’étant pas collées, elles préservent aussi les supports existants (ancien carrelage, parquet, pierre naturelle…).

La fourchette de prix est comprise entre une dizaine d’euros le mètre carré et 60 euros le mètre carré, quel que soit le matériau.