Comment illuminer

votre espace de vie

La lumière joue un rôle important dans notre vie. Qu’elle soit naturelle ou artificielle, elle influence bien souvent notre humeur. La qualité et la disposition de l’éclairage de votre habitation sont dès lors à bien prendre en compte dès le départ. Une installation très fonctionnelle donnera en effet rapidement vie à votre espace. Petit tour d’horizon, pièce par pièce. Car si le “Led” s’est généralisé dans les maisons et appartements, notamment grâce à son efficacité énergétique, on n’éclaire pas chaque endroit de la même façon...

Extérieur

Commençons par... l’extérieur de l’habitation. Le type d’éclairage varie en fonction de l’effet recherché. Veut-on seulement éclairer la devanture lors de l’arrivée d’un visiteur ou bien assurer la sécurité de l’ensemble de la maison avec une visibilité maximale, aux quatre coins de la maison? Dans ce dernier cas, on optera pour un éclairage fort (projecteurs,...) tout en ciblant les luminaires sur les zones à baliser tels les chemins d’accès ou escaliers. L’éclairage extérieur peut avoir aussi une fonction simplement décorative, en mettant en exergue certains éléments de l’habitation (portail d’entrée,...) ou du jardin.

Au niveau pratique, un système d’allumage automatique via des détecteurs de mouvement sera souvent apprécié... ou non, surtout si le moindre mouvement d’oiseau ou branche envolée à quelques mètres d’un détecteur vous donne l’impression d’être au milieu d’un dancing pendant la nuit.


Salon

La salle de séjour est l’espace pour lequel on consacre le plus de budget en matière d’éclairage. Et pour cause: c’est l’endroit de la maison où l’on passe le plus de temps en étant éveillé, mais aussi l’endroit où l’on reçoit ses invités. Fini l’éclairage général avec un gros lustre illuminant toute la pièce: la tendance est plutôt à la création de plusieurs zones différentes de lumière. Et ce via des spots, mais aussi des faisceaux ou encore des illuminations sur le pourtour de la pièce. Les éclairages ont aussi un rôle décoratif. L’idée est donc de combiner des luminaires fonctionnels (pour des activités comme lire ou manger) à différents éclairages permettant de varier une ambiance, notamment autour du canapé et de la télévision.

Cuisine

Un seul mot d’ordre: efficacité. On recherche en général un maximum de lumière naturelle, mais aussi artificielle en soirée, afin de voir convenablement ce que l’on cuisine et ce que l’on va manger. Dans ce cadre, il faut tenir compte de l’éventuel éclairage intégré aux meubles (cuisinière, four,...) avant de les compléter en fonction des besoins. On peut opter pour des “tubes” suspendus au-dessus du plan de travail, tout en ajoutant des luminaires ou des spots au plafond, éclairant si possible la table de manière uniforme.

Salle de bains

On associe généralement un éclairage général (dont les ampoules ne doivent pas êtres placées à proximité de l’endroit prévu pour la baignoire ou la douche, Claude François n’est plus là pour en témoigner) à des luminaires directionnels, assurant un maximum de visibilité au niveau des miroirs. L’autre erreur à ne pas commettre est de placer ces luminaires juste au-dessus du miroir, car on risque de créer des “ombres” peu flatteuses. L’idéal est que la lumière provienne de l’arrière du miroir, via des appliques par exemple. La salle de bains étant par essence un endroit humide, la priorité numéro un est d’avoir un éclairage suffisamment sécuritaire et hermétique.


Chambres

En fonction de votre budget, l’éclairage des chambres peut varier de la simple lampe de chevet combinée à un plafonnier rudimentaire, à une véritable ambiance cosy via, par exemple, des jeux de lumière dans le plafond. L’idée reste d’utiliser de l’éclairage indirect, afin de ne pas éblouir notamment au réveil. D’un point de vue pratique, opter pour des systèmes d’éclairage le moins complexe possible, que l’on peut commander à portée de main de son lit, nous semble assez intéressant. Les systèmes sans fils, que l’on peut contrôler via son smartphone ou une télécommande, deviennent de plus en plus la norme dans les habitations modernes ou en cours de rénovation.

Qu’elle soit naturelle ou artificielle, elle influence bien souvent notre humeur. La qualité et la disposition de l’éclairage de votre habitation sont dès lors à bien prendre en compte dès le départ.