INVESTISSEMENTS ET PROMOTION IMMOBILIÈRE

Top 5 des investissements
immobiliers les plus rentabless

Pas de doute, la rentabilité est l'objectif premier de l'investisseur. Son calcul permet d'évaluer si le bien dans lequel on a injecté de l'argent procure, chaque année, des ressources aptes à rembourser l'investissement tout en générant un revenu régulier. Selon un panel d'expert, le top 5 des investissements immobiliers les plus rentables se présente comme ci :

1 et 2 - L’appartement et la maison

Formule la plus classique, lorsqu’on parle d’investissement immobilier, l’acquisition d’une maison ou d’un appartement demeure une option de premier choix. Avec un rendement moyen net de 2,7% pour la maison et de 2,5% pour l’appartement, ces deux formes d’habitation prennent conjointement la première marche de notre podium. Parce qu’un investisseur avisé n’hésite jamais à diversifier son portefeuille, il importe tout de même de s’intéresser aux autres formules qui ont le vent en poupe.

3 - La résidence-services

Une résidence-services est un appartement qui permet aux séniors de conserver leur autonomie tout en bénéficiant d’une large panoplie d’aides au quotidien. Deuxième de notre classement, elle semble avoir de beaux jours devant elle en matière d’investissement immobilier, puisque le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans bondira de 2,2 millions à 3 millions durant les 20 prochaines années. Il existe deux façons d’investir dans une résidence-services. La première consiste à acheter entièrement l’appartement. En tant qu’unique propriétaire, vous percevrez l’intégralité des revenus locatifs mais serez, cela va de soi, tenu par l’ensemble des contraintes que votre statut implique. Notons que l’exploitation de l’appartement sera, obligatoirement, assurée par une société agréée (qui sera généralement celle qui vous vendra le bien).

Si vous ne désirez pas vous encombrer du statut de propriétaire, vous pouvez investir indirectement dans la résidence-services en acquérant des obligations. Une obligation équivaut à un appartement. Il s’agit d’un prêt à destination de la société, généralement valable pour trente ans, qui fait naître dans le chef du prêteur un droit sur les revenus locatifs la plupart du temps convertible en droit d’occupation de l’appartement. Dans ce second cas, vous n’aurez pas à payer de frais d’enregistrement ni de frais de notaire, mais ne pourrez espérer opérer une plus-value à la revente.


4 - Les kots étudiants

Notons d’emblée que, s’il fut une époque peu lointaine où la pénurie de kots étudiants rendait cet investissement particulièrement juteux, le marché est aujourd’hui accaparé par bon nombre de promoteurs immobiliers. Résultat : le risque de suroffre et de vide locatif n’est pas à exclure dans certaines villes. Il n’empêche : jusqu’à présent, les chambres étudiantes demeurent rentables puisqu’elles occupent la troisième place de notre classement. Il y a plusieurs avantages à investir dans un kot. Les charges, d’abord, qui sont légèrement moins élevées que pour un logement classique. Les étudiants, ensuite, qui sont généralement réputés bons payeurs (bien plus que la moyenne de la population). Il faudra, par contre, vous retrousser les manches. Parce que les cycles locatifs sont bien plus courts que pour un logement classique, chaque nouveau « koteur » entraînera son lot de tâches administratives (contrat, état des lieux, enregistrement du contrat, contrôle des éventuels dégâts en fin de bail et restitution des garanties...).

5 - Les maisons de repos

Pour des raisons logiquement similaires à celles qui justifient l’attrait des investisseurs pour les résidence-services, les maisons de repos traditionnelles ont également la cote. Les plus de 80 ans augmentant considérablement, la demande en lits suit et suivra la même trajectoire ascendante dans les années à venir. Les gros gestionnaires de maison de repos (Armonea, Orpea, Korian Medica, Senior Assist, Vivalto...) ont fait preuve, ces dernières années, d’un professionnalisme croissant qui semble écarter tout risque de faillite dans les décennies à venir.