Aménagement du bureau

Le feng shui à la rescousse

Progressivement introduit en Occident depuis le milieu des années 80, l'art pour ne pas dire la philosophiefeng shui, développé depuis six millénaires en terres chinoises, n'en finit pas de conquérir de nouveaux adeptes. Harmoniser les différentes énergies d'un lieu de manière à favoriser la santé et le bien-être de ceux qui l'occupent : l'idée plaît. Surtout pour le bureau, espace de travail parfois acharné, où sont conjointement mobilisées concentration, énergie et quiétude. Afin de vous aiguiller vers un aménagement feng shui de votre bureau, nous avons compilé plusieurs règles issues de la fameuse école « du vent et de l'eau ».

L'orientation du bureau


Le feng shui est avant tout une histoire d'orientation. Notre positionnement conditionne notre sentiment de sécurité et de bien-être. Ainsi, il est fortement déconseillé de placer une fenêtre ou la porte d'entrée dans notre dos, ce qui nous empêcherait de voir survenir d'éventuels éléments perturbateurs. On se positionnera, dans la mesure du possible, dos à un mur, avec un espace dégagé (la porte ou la fenêtre) devant nous pour élargir l'horizon.

Couleurs et vibrations


Une attention toute particulière doit être portée aux couleurs qui vous entourent. Elles sont autant de vibrations qui influencent la luminosité de la pièce et le comportement des êtres qui l'habitent. Les tons chauds (rouge, orange, fuchsia, bleu clair...) tendent à rentre l'atmosphère dynamique là où les froids ( blanc, beige, gris, bleu foncé...) instaurent un esprit plus apaisé et réflexif. Chaque couleur et nuance spécifique se voit attribuer des bienfaits qui lui sont propres. Le choix dépendra de la dynamique au sein de laquelle vous désirez évoluer.

Sobriété des matières
et des formes


Évitons autant que faire se peut les angles aigus et autres coins saillants : l'art chinois favorise grandement les formes simples, épurées et courbées. Ces dernières permettent de contrer les sentiments d'insécurité, de tension et de stress. Le mobilier qui garnira votre pièce devra, dans le même ordre d'idée, n'être ni trop haut, ni trop massif pour permettre à la lumière et aux énergies de circuler librement. Pour leur matière, on choisira du naturel : pierre, bois et verre en tête de gondole. A contrario, les matières synthétiques, source de nervosité, devront être bannies.

Oxygène et époussetage


Assez logiquement, la propreté des lieux contribue à leur conférer une harmonie propice au travail (pureté, ordre et clarté, trois préceptes indéboulonnables de la philosophie feng shui). Il est primordial de dépoussiérer régulièrement la pièce, en prenant soin de déplacer chaque meuble et objet dans cette entreprise. Cela permettra, de surcroît, de raviver les champs énergétiques présents dans votre bureau. Dans le même ordre d'idées, il vous faudra veiller à aérer quotidiennement votre bureau pour y faire pénétrer un souffle énergétique nouveau et revigorant.

Des murs sereins


Suivant le bon sens populaire ennemi des excès, l'art chinois recommande d'habiller vos murs sans verser dans la surcharge. Au rang des bonnes idées : accrochez des photos de membres de votre famille. Celles-ci vous prodigueront un peu de cette sérénité tant recherchée. Le feng shui encourage d'ailleurs ceux qui le désirent à opter pour des photos d'aïeux plus anciens : ils seront autant de forces du passé conférant un brin de sagesse à votre intérieur. Pour le reste, sélectionnez à votre guise quelques objets et peintures qui vous inspirent, en évitant toutefois les miroirs dont les reflets peuvent malmener la pensée.

Retour à la nature


Beaucoup de vertus sont attribuées aux plantes, à commencer par leur capacité à absorber les ondes et énergies négatives. Véritable « plus » décoratif, elles stimulent encore la créativité et apporte cette petite dose d'énergie positive qui finira de vous plonger dans les conditions idéales pour abattre la masse de travail que vous vous êtes fixée.