DECORATION

Le penchant chic de la campagne


Les futurs historiens auront probablement du mal à définir le courant esthétique qui pétrit notre époque. Et pour cause : puisant dans l’infini vivier offert par la mondialisation, chaque individu réinvente, à sa guise, le décor au sein duquel il désire évoluer. Cela permet d’enfanter des mariages de style totalement savoureux. Parmi ceux-ci, le campagnard chic constitue, à n’en pas douter, une charmante option.

Robuste et léger

Le campagnard chic célèbre l’union entre la physionomie rustique de nos bonnes vieilles maisons rurales et la tendance à la légèreté d’un style plus contemporain. En très résumé : du robuste, de l’authenticité, de l’artisanal, mais avec ce qu’il faut de finesse et d’épuré pour conférer au tout harmonie et douceur. De quoi mettre en joie les citadins nostalgiques des blanches campagnes ne désirant toutefois pas verser dans une décoration désuète.

Place aux matières brutes

On l’a dit, le style campagnard se caractérise principalement par son authenticité. En l’occurrence, il s’agira d’abord de laisser naturellement s’exprimer le lieu dans lequel vous habitez. Si vous avez la chance d’évoluer dans un intérieur ancien ou campagnard : mettez en exergue les diverses boiseries, les murs en pierre, les poutres imposantes et autres charpentes... Chacun de ces éléments contribuera à renforcer le charme à l’ancienne des lieux. Dans le même ordre d’idée, il faudra éviter les revêtements de sol modernes, les carrelages étincelants, les parquets reluisants. On leur préférera des carreaux cimentés, du joli parquet foncé qui, parfois, se cache sous le vinyle ou le linoléum, des tomettes (carreaux de terre cuite) à l’ancienne... La beauté réside aussi dans l’imperfection de ces matériaux qui contribue à singulariser votre chez vous.

Du mobilier massif

Retour au pendant rustique de la force. Côté mobilier, de belles pièces en bois massif, gardiennes du cachet des lieux, devront être dégotées. Une belle grande table au centre de la pièce, un vaisselier à faire pâlir d’envie vos convives, un buffet d’antan, une commode néo-classique, une tête de lit imposante... Il faudra une ou deux pièces maîtresses par espace, dont vous pourrez évidemment retravailler la couleur selon les codes décrits aux points précédents.

De la récup’ chic

Les objets de décoration et le petit mobilier vont largement aider à alléger la rusticité de votre intérieur. Tout en persévérant dans la tonalité campagnarde, on part ainsi à la recherche d’accessoires chics dont l’intensité de l’âme – c’est fondamental qu’ils en aient une – nous saisit sans détour. S’il existe bon nombre de produits vendus en magasin, l’idéal sera de partir chiner à la recherche de vos coups de coeur : vieux bocaux de confiture, pot à couverts en zinc, cloche de porte en fonte, torchon de cuisine à carreaux, lutrin rétro, panier en osier, plaque murale métallique, horlogerie sophistiquée, chandelier... À vous de composer un décor qui saura « relever » l’élégance des lieux, en n’oubliant jamais que la surcharge est rarement une opération gagnante.

Douceur pour la couleur

Une attention primordiale doit être portée aux couleurs. Dans une déco campagne chic, celles-ci sont majoritairement douces, pour contrebalancer l’aspect plus sombre du sol et des boiseries, sans tomber dans le travers des couleurs vives qui nous sortirait du thème. L’idéal : les tons pastel, blancs écrus, beiges... On les retrouvera sur les murs, mais également le mobilier (pas tous les meubles, il faut trouver l’équilibre), sur certains accessoires... L’inventivité est de mise.

Des fleurs sauvages

C’est la « touch » qui finira de transformer votre intérieur en un véritable havre d’élégance et de rusticité. Aucune pièce de vie n’y coupera : quelques bouquets de fleurs sauvages, cueillies à la volée au coin d’un champ ou à l’orée d’un bois, reposeront dans un sceau ancien ou dans panier tressé dans l’osier. Comme à l’accoutumée : pas d’excès. Bien que la gamme de choix soit large : violettes, coquelicots, pâquerettes, boutons d’or, roses, hortensias, camomilles, mauves... Une fraîcheur méritée pour une maison que vous ne voudrez plus quitter !