Un concept séduisant


Toutes les sociétés qui proposent la formule en font leur argument massue : le clé sur porte, c'est l'assurance d'opter pour la tranquillité. Le concept ? Vous devez probablement le connaître, puisqu'il séduit 70 à 80% des candidats bâtisseurs en Belgique. Une piqûre de rappel ? Allez. Dans les grandes lignes, la formule clé sur porte assure au maître d'ouvrage que l'entièreté du processus de construction de sa maison soit géré par une société spécialisée. Des premières démarches administratives à la pose du carrelage de votre cuisine américaine dernier cri, cette société s'occupe de tout. En extrapolant la chose, il ne vous suffit, en fin de parcours, que de tendre la main pour réceptionner les clés de votre chez vous et investir les lieux dans la seconde. D'où la dénomination du concept : au moment de la réception, la clé et, presque littéralement, sur la porte.

Du standard et rien que du standard ?

Dans la formule la plus simple – et assez courante – de clé sur porte, le maître d'ouvrage se verra soumettre un panel de plans pré-conçus. Chaque société possède ses propres modèles, offrant une gamme de choix éclectiques. À chaque option son tarif – même si les propriétés d'un terrain peuvent modifier ce dernier – . On vogue ici dans des eaux très standardisées, ce qui pourrait déplaire à ceux qui désirent que leur bicoque ne ressemble à aucune autre. Pas d'inquiétude, clament à l'unisson les sociétés de clé sur porte, rien ne vous oblige à opter pour une maison catalogue. Tous les projets sont personnalisables, à des degrés variés, selon les desiderata des chaque individu. Certaines sociétés de clé sur porte permettent même à leurs clients de choisir eux-mêmes leur propre architecte. Sur mesure et clé sur porte ne s'opposent donc pas forcément. Il est, dès lors, tout à fait envisageable d'opter pour cette formule en ayant, en amont, conçu sa maison dans les moindres détails. Dans tous les cas, la société clé sur porte s'occupera entièrement de l'aval, vous épargnant un tas de rides souvent indésirables.

Ses avantages et ses inconvénients


Les avantages

- Vous ne vous occupez de rien. L'avantage certain de cette pratique est de délester le maître d'ouvrage de tous les tracas qu'implique inévitablement la construction d'une maison. Les plans sont déjà dessinés, le budget est clair d'emblée – pas de surprise par la suite, puisqu'il est fixé forfaitairement dès la signature du contrat – et l’entièreté du déroulé des opérations est assuré à votre place.


- Vous n'êtes confronté qu'à un seul interlocuteur. Comme la société coordonne l'ensemble des actions relatives à la construction du bâtiment, il vous suffira de vous tourner vers votre conducteur de chantier pour lui poser toute éventuelle question, ce qui s'avérerait plus ardu si vous étiez confronté à des corps de métier séparés.


- Votre maison sera construite plus rapidement. Divisez une tâche aussi importante que la construction d'une maison revient, inévitablement, à en allonger la durée. Parce qu'elle est assurée par un seul entrepreneur général, la construction d'une maison clé sur porte sera toujours achevée plus rapidement qu'un même bien élevé par des corps de métiers séparés. Certaines sociétés argumentent, ainsi, que vous économiserez jusqu'à plusieurs mois de loyers – il faut bien se loger en attendant ! – en passant par elles. Nous verrons, côté inconvénients, qu'il y a peut-être là un raccourci à tempérer.


- Vous bénéficiez de la protection étendue offerte par la loi Breyne : paiement du solde par tranches limitées, garantie obligatoire pouvant aller jusqu'à 100%, des responsabilités clairement définies...Les inconvénients- L'opération est plus coûteuse. C'est le prix de la tranquillité, argueront ses partisans. En moyenne, le prix d'une maison clé sur porte alourdit de 10 à 15% votre investissement.


- Vos envies peuvent encore gonfler la facture. On l'a dit précédemment, un ouvrage clé sur porte ne vous impose pas forcément d'opter pour un modèle complètement standardisé. S'il est donc possible de demander des ajustements, ces derniers se font rarement à bas coût, surtout si vous vous y prenez en cours de construction.


- Votre architecte peut être moins indépendant. C'est la raison pour laquelle il est préférable de vous tourner vers une société qui accepte que vous choisissiez votre architecte vous-même (il en existe plusieurs). Censé être votre premier conseiller, un architecte directement engagé par la société pourrait y perdre un bout de son indépendance.