Que coûte une maison clé sur porte ?


Signalons-le d'emblée : vous n'obtiendrez pas un chiffre précis dans ces lignes. Puisqu'il existe pratiquement autant de prix que de maisons clé sur porte, il convient surtout de déterminer les facteurs susceptibles de les faire partir à la hausse. Le reste s'opèrera naturellement en fonction de votre budget et de vos envies.

Le terrain à bâtir

Avant même que soit choisi le moindre modèle de maison, un élément fondamental doit déjà accaparer l'entièreté de votre attention : la parcelle sur laquelle vous l'élèverez. Il y a évidemment le coût lié à son profil et à sa situation géographique. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse ici. Car même si l'on venait à vous le céder gratuitement – on se surprend encore à rêver –, celui-ci n'aurait pas pour autant fini d'impacter considérablement le montant des travaux à venir. Ce sont ses différentes propriétés dont il faudra absolument prendre connaissance. La composition du sol, d'abord. Certains types de sols requerront des aménagement beaucoup plus techniques que d'autres. Cela peut entraîner des surcoûts de plus de 20.000 euros. Raison pour laquelle il est préférable – plusieurs société de clé sur porte l'imposent d'ailleurs préalablement à leurs clients – de procéder à un sondage du sol afin d'y voir plus clair. Ce sont quelques centaines d'euros qui pourront vous en faire épargner des milliers. Il faudra également s'assurer que le terrain n'est pas trop pentu – une très légère inclinaison vers l'arrière peut être souhaitable, mais pas plus –, à défaut de quoi vous n'éviterez pas de débourser quelques liasses supplémentaires. Finalement, optez, si possible, pour un terrain situé à hauteur du niveau d'une rue déjà pourvue d'un système d'égouts. C'est encore cela que vous épargnerez.

Le style de maison

Si vous désirez réduire au maximum vos dépenses, une règle d'or : pensez simplicité. En complexifiant la disposition des lieux, vous ferez inévitablement bondir les prix. L'idéal, pour les petits budgets : une maison à deux étages situés l'un au-dessus de l'autre. La surface des lieux jouera, évidemment, aussi sur sa valeur, mais une petite maison à la configuration plus artistique peut très bien coûter davantage qu'une plus grande agencée classiquement. Une maison dotée d'un toit plat est également plus économique (100 à 150 euros moins chère du m2) que celle à toit en pente, mais ne permet pas d'avoir ce grenier souvent bien pratique. Le prix variera encore selon que vous choisirez de faire reposer votre maison sur des caves – plus cher – ou sur des vides ventilés.

Les finitions

À nouveau, sortir des sentiers battus et des solutions plus standardisées proposées par la société de clé sur porte vous fera basculer vers un budget plus conséquent. Conscientes qu'une partie non négligeable de leurs clients potentiels peut avoir des envies bien précises, nombre de ces sociétés permettent de choisir des matériaux plus spécifiques que ceux inclus dans leurs offres de base. C'est souvent dans ce cas de figure que l'écart de coût se creuse entre la construction classique et l'alternative clé sur porte.

Comment se faire une idée précise du prix ?

Pour les raisons précitées, de plus en plus de sociétés clé sur porte choisissent de ne plus présenter de prix dans leur catalogue. Mieux vaut, selon elles, éviter de décevoir a posteriori les potentiels intéressés avec un montant indicatif qui pourrait, au final, ne ressembler en rien à celui définitif. En lieu et place, elles proposent des rendez-vous gratuits et sans engagement avec leurs gestionnaires de projet. Ces derniers étudieront plus attentivement l'ensemble de votre projet, vous présenteront les différentes alternatives et seront plus à même, dès lors, de vous donner une idée concrète de la sauce à laquelle vous seriez mangés !