Énergie

7 écogestes faciles à appliquer.

S'il faudra tôt ou tard s'y résoudre, on ne change pas pour autant ses habitudes en un claquement de doigts. Pour entamer, en douceur, une transition énergétique et réduire votre empreinte écologique, voici 7 écogestes on ne peut plus faciles à appliquer au quotidien.

  1. Repeignez vos pièces de vie dans des couleurs claires. Cela les rendra moins sombres, valorisera naturellement la lumière de l'extérieure et permettra d'allumer moins de lampes en soirée.
  2. Mangez froid un jour par semaine. Cela vous permettra, non seulement d'économiser l'énergie mobilisée pour cuire vos aliments, mais aussi de développer votre imagination en partant à la conquête de nouvelles recettes. Le net en regorge. Et puis c'est l'été ! Le frais est d'autant plus bienvenu.
  3. Utilisez la bouilloire pour chauffer votre eau. Eh oui : elle consomme moins qu'une taque de cuisson qui est, de surcroît, bien moins rapide. Si vous désirez vous cuire des pâtes, il est donc préférable de passer par la bouilloire et de verser ensuite l'eau bouillante dans la casserole.
  4. Diminuez l'intensité lumineuse de vos écrans. Naturellement, nous avons tendance à les régler au maximum, alors même que réduire la luminosité de 25% n'empêche absolument pas un confort d'emploi.
  5. Ne repassez que le strict nécessaire : on oublie d'emblée les essuies, torchons et sous-vêtements. Même les t-shirts peuvent éviter de passer par la case fer s'ils sont secoués énergiquement à la sortie de machine, puis mis à sécher tendus sur une corde à linge.
  6. Diminuez la température de vos machines à laver. Car sincèrement, hors tâches un peu plus opiniâtres, pratiquement tout peut se laver à 30°. En passant simplement de 40° à 30°, vous diminuerez votre consommation...de moitié !
  7. Coupez la télé et sortez vos jeux de société. En 2017, le Belge a passé, en moyenne, 3h15 par jour devant sa télévision. L'équivalent de deux comédies américaines quotidiennes. Un temps qu'il pourrait mettre en partie à profit pour passer du temps interactif avec ses proches ou pour lire un livre.

Ces appareils électriques qui explosent votre facture énergétique.

Ces appareils électriques Ce 2 août dernier marquait, symboliquement, la « journée du dépassement ». Soit la date à laquelle nous avions, officiellement, fini de consommer toutes les ressources que notre planète est capable de régénérer en un an. En réalité, si l'on appliquait cette simulation au niveau de consommation de notre seul pays, ce triste jour tomberait encore bien plus tôt dans l'année. Le 1er avril. Autrement dit, si l'ensemble de la population mondiale consommait comme le Belge moyen, il nous faudrait pas moins de quatre planètes pour satisfaire nos besoins. Cela laisse songeur... Et donne envie de se retrousser les manches. Premier objectif : diminuer notre facture énergétique. Pour cela, dans un premier temps, il importe de déterminer lesquels de nos appareils électriques consomment le plus. Certains chiffres pourraient nous surprendre. Faites d'ailleurs le test avant de poursuivre cet article et dressez, sur un bout de papier, une liste des 10 appareils de votre quotidien qui, selon vous, seraient les plus énergivores. Puis comparez ci-dessous. Attention, notre classement prend en compte la consommation annuelle moyenne de chaque appareil. Certains consomment peut-être moins à la minute, mais, puisqu'ils sont bien plus utilisés que d'autres, pèsent davantage dans la balance finale.qui explosent votre facture énergétique

1. Le four et les radiateurs

Champion toutes catégories de la consommation d'électricité dans les ménages, le four consomme en moyenne 1.000 kWh par an. Il arrive ex aequo avec les radiateurs électriques, qui sont, toutefois, beaucoup moins courants dans les habitations.


2. Les plaques de cuisson

Lorsqu'elles sont électriques, les plaques de cuisson consomment entre 500 et 1000 kWh annuels. Raison pour laquelle il faut être particulièrement parcimonieux lorsque vous les utilisez. Veillez d'abord à ce que vos poêles et casseroles employées soient de la même dimension que vos taques. Coupez, ensuite, vos taques un peu avant la fin de cuisson (elles resteront suffisamment chaudes que pour assurer le reste du job). Finalement, pour faire bouillir de l'eau, préférez la bouilloire, plus rapide et moins énergivore.

3. La climatisation

À l'instar d'une plaque de cuisson, le climatiseur consomme entre 500 et 1000 kWh par an (ce chiffre pourrait drastiquement augmenter avec un été comme celui que nous venons d'avoir). Avant de succomber à son charme ravageur en période de canicule, pensez à fermer fenêtres, volets et rideaux durant la journée et à les ouvrir la nuit pour laisser les courants d'air rafraîchir les lieux.


4. Le frigo

Si les modèles les plus récents ont fait de jolies progressions (entre 125 et 250 kWh par an), la consommation moyenne dans les foyers gravite encore entre 200 et 500 kWh par an. On n'oublie pas de laisser 10 cm d'écart entre l'arrière du frigo et le mur, de nettoyer régulièrement sa grille arrière, de dégivrer sa partie congélateur et de ne pas y placer des aliments encore chauds.

5. Le lave-vaisselle

250 kWh par an. Tous sont désormais munis d'un mode économique qui permet de réduire de près d'une moitié leur consommation énergétique. Les faire tourner à moitié remplis n'est, par ailleurs, pas la meilleure des idées.


6. La machine à laver

Elle consomme un peu moins de 200 kWh par an. Réfléchissez-y à deux fois avant de la faire tourner à 90° !


7. La télé et les ordinateurs

150 kWh pour la télé et 50 de moins pour les ordinateurs. Une solution assez logique : essayez de passer un peu moins de temps dessus. Pour le reste, oubliez le mode veille : il consomme presque autant que si l'appareil était allumé.