Choisir sa société de clé sur porte


Trouver une société de clé sur porte est chose aisée. Elles ne manquent pas. Dégoter celle qui vous convient le mieux : tel sera le véritable enjeu de cette étape cruciale. Comme c'est à elle que vous sous-traiterez l'ensemble de vos travaux, il est important d'opérer consciencieusement votre choix. Pour ce faire, garder toujours à l'esprit les questions suivantes :

La société exerce-t-elle dans la région qui m'intéresse ?

Que vous ayez déjà acquis un terrain ou que vous visiez, sans trop savoir exactement où – puisque certaines sociétés de clé sur porte proposent directement des terrains dans leurs formules –, une région particulière, renseignez-vous prioritairement sur-le-champ d'action géographique de la société. Certaines se cantonnent parfois à une seule province.

Offre-t-elle un mode de construction qui me convient ?

Cela implique, en amont, de vous être fait une idée déjà plus précise de votre future habitation. Toutes les sociétés de clé sur porte ne proposent pas les mêmes types d'habitats. Il y a la maçonnerie traditionnelle, le bétonné, le préfabriqué, l'ossature métallique, mais également des alternatives plus écologiques comme l'ossature en bois, les maisons passives... Beaucoup d'entreprises se spécialisent dans un domaine bien précis. Savoir à l'avance vers lequel vous penchez vous fera gagner un temps précieux.

Me laisse-t-elle la liberté que je désire ?

On l'a dit : beaucoup de sociétés de clé sur porte ne proposent plus uniquement des formules standardisées non modulables. Autrement dit, loisir vous est souvent laissé de vous inscrire davantage dans le processus de créatif, que ce soit en proposant vos propres plans, en mobilisant un architecte de votre choix, en parachevant vous-même les finissions... Alors que certaines laissent restreignent considérablement votre champ d'action – en refusant, par exemple, que vous sélectionniez vous-même votre architecte –, d'autres – elles sont heureusement de plus en plus nombreuses – vous encouragent à accroître, si vous le désirez, votre dépendance.

La société est-elle labellisée ?

En Belgique, bien qu'il ne soit pas le seul, un label brille particulièrement par sa qualité : le « Construction Quality ». Constitué en partenariat avec la Confédération Construction – qui regroupe pas moins de 15.000 entrepreneurs en Belgique –, c'est le guide parfait pour vous aider à choisir le coeur léger. Il certifie tant les compétences que la bonne organisation des entreprises qu'il promeut. Une attention particulière est portée à la qualité, à la sécurité et à la durabilité des services proposés.

A-t-elle quelques jolis faits d'armes à son actif ?

Si toutes les sociétés ne proposent pas forcément de maison-témoin (sorte de show-room grandeur nature vous permettant de constater la qualité des finitions), il y aura toujours moyen de trouver certaines de leurs anciennes réalisations. Soit en demandant directement à la société une liste de référence – si elle ne désire pas vous en soumettre, c'est déjà mauvais signe – soit en fouillant rapidement sur le web. Vous pourrez venir observer le résultat de l'extérieur, voir plus en quémandant l'autorisation de ses habitants qui pourront, par ailleurs, vous faire un retour sur leur propre expérience.

Est-elle compétitive ?

Finalement, comme pour n'importe quel achat, n'hésitez pas à comparer les coûts des différents services. Évidemment, l'appréciation sera plus ardue que si vous étiez confronté à des téléviseurs. Pour pouvoir comparer le prix de deux habitations, encore faut-il que celles-ci possèdent des caractéristiques similaires. Ce qui sera rarement le cas. Le moins cher n'étant, par conséquent, pas forcément le plus attractif. Tentez de comparer des devis et des cahiers des charges les plus précis et ressemblants possibles. À cette occasion, il peut être judicieux de faire appel à un architecte indépendant pour objectiver votre analyse.