AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR ET JARDIN

Un beau gazon a un prix : la tonte

S’il y a bien une tâche ingrate dans le merveilleux monde du jardinage, c’est la tonte de la pelouse. Rébarbative, physique, bruyante, jamais parfaite… Cette corvée n’est pas vraiment pire que le sort réservé à Sisyphe par les dieux de l’Olympe. Comme il pousse éternellement son rocher sur le flanc d’une colline qu’il déboulera immanquablement, vous pousserez votre tondeuse pour raccourcir l’herbe qui ne cessera pas pour autant de pousser… à moins de vous offrir une tondeuse-robot, bien sûr.

La tondeuse à main

Le manuel, c’est écolo et économe. La tondeuse qui se base exclusivement sur votre force physique, à la fois pour son déplacement que pour l’action de ses lames, vous vaudront quelques courbatures. Mais sa mécanique simple fait baisser son prix et le coût de son entretien. Idéal pour les petites pelouses.

La tondeuse électrique

Moins pénible à manœuvrer que la manuelle, et encore moins lorsqu’elle se meut à l’activation d’une manette, la tondeuse électrique reste une option bon marché. Par contre, passez votre chemin si vous avez un grand jardin ou si vous comptez plusieurs obstacles sur votre carré d’herbe: vous serez déjà bien assez embarrassé du câble d’alimentation sans eux ! Les distraits risquent de couper ce fil d’Ariane en passant dessus, mais, heureusement, on se fait vite la main pour le réparer.

La tondeuse sur batterie

Bien qu’elle utilise la même source d’énergie que la tondeuse filaire, la tondeuse sur batterie fait monter les prix. Les grosses batteries ne sont pas encore à la portée de tous. L’investissement peut valoir le coup si vous avez un terrain impraticable avec un fil courant entre votre maison et votre tondeuse. Un grand terrain demandera une plus grosse batterie, et donc une machine plus onéreuse.

La tondeuse à essence

Plus maniable qu’une tondeuse filaire et généralement moins chère qu’une tondeuse sur batterie, celle à essence possède le meilleur rapport puissance/prix. Souvent, ces modèles sont autotractés. Mais il y a aussi des inconvénients à ne pas négliger. Le bruit du moteur à combustion fera pester le voisinage autant que le pilote de la tondeuse. À cela s’ajoutent l’odeur et la propension aux pannes, plus présente chez les moteurs thermiques que chez leurs concurrents électriques. L’entretien pèse donc davantage dans la balance.

La tondeuse-robot

Si vous n’avez vraiment pas le courage de vous farcir la tonte de la pelouse, mais que vous avez un compte en banque plutôt confortable, vous êtes né dans une époque bénie : celle des tondeuses qui n’ont plus besoin d’un assistant humain pour brouter l’herbe !Avoir une pelouse bien tondue, mais pas par soi-même, ça a toujours été possible. Et ça a toujours été un luxe, car il fallait soit s’offrir les services d’un jardinier, soit donner un billet à un jeune du quartier en quête d’argent de poche. Désormais, la technologie permet d’automatiser cette tâche, à condition d’y mettre le prix. L’offre de robots dispose d’une gamme très large, car différents critères peuvent jouer : la batterie, la puissance, les programmes et le degré d’autonomie du robot. En règle générale, le dispositif est composé d’une sorte de tortue sur roues, munie d’une hélice sur son ventre, d’une station de recharge et d’un câble périphérique. L’installation de ce câble autour de votre parcelle est la seule fois où vous devrez vous mettre au travail, en dehors de l’entretien de la machine. Les parterres de fleurs et les points d’eau doivent être cernés par le câble. Pour les arbres et autres grands obstacles, ce n’est pas nécessaire, car le robot dispose d’un capteur anti-collisions. Si sa batterie ne permet pas au robot de tout tondre d’une traite, il se rechargera de lui-même, pour continuer quelques instants plus tard. Pas besoin de bac ou de sac de ramassage : le robot hache finement l’herbe coupée, qui servira d’engrais pour la pelouse. Ces tondeuses peuvent même travailler sous la pluie, mais gare au surmenage : la batterie dispose d’une limite de cycles de charge avant de perdre en autonomie.